Activité pour découvrir ou utiliser vos talents de couturier/ère – MAJ au 21/04/2020

L’équipe du SESSAD a décidé de vous proposer une activité d’actualité pour utiliser ou découvrir vos talents de couturier/ère. Il s’agit de la confection de masques chirurgicaux en tissu…

**** MAJ au 21/04/2020

**** MAJ au 06/04/2020

Le port de masques alternatifs non médicaux pour la population non soignante est depuis le vendredi 03 avril 2020 recommandé par l’Académie de Médecine : Article de l’express

Une recommandation pour la réalisation de ces masques est d’éviter la couture centrale. 

Vous pouvez continuer d’utiliser ceux que vous avez déjà faits (modèle du CHU de Grenoble posté le 27/03 sur ce blog) pour un usage quotidien. Nous vous transmettons toutefois des liens vers des modèles de masques qui correspondent plus aux nouvelles recommandations.

Modèle  + conseils de réalisation et d’utilisation : 3 plis
https://faitesvotremasquebuccal.be/

Modèle de la Maison Victor : 3 plis
La Maison de Victor

Modèle sans pli, une pièce de tissu
Rayon de soleil

Des explications de la part d’une ingénieure textile :

https://coutureetpaillettes.com/mes-coutures/masques-tissus-prevention-coronavirus/

https://coutureetpaillettes.com/mes-coutures/masques-tissus-prevention-spec-afnor/

**** Fin MAJ

Cliquez sur le lien ci-dessous pour télécharger les explications et le patron :

https://www.makemylemonade.com/pages/patron-de-couture-masque-en-tissu-diyjecoudsmonmasque

Rappels :

Leur rôle premier n’est pas de nous protéger des microbes des autres mais de protéger les autres de nos microbes lorsque nous toussons ou éternuons.

Si tout le monde prenait l’habitude d’en porter en hiver cela permettrait de diminuer l’impact des épidémies hivernales, en association toujours avec le lavage régulier des mains.Ils ne seront bien sûr pas tout à fait aussi efficaces que les masques chirurgicaux classiques mais ils peuvent constituer un premier barrage. 

L’idéal est d’en avoir plusieurs pour les laver régulièrement. Privilégier les matières naturelles et débarrassées de leur apprêt.
Pour un bon usage, il faudrait 2 à 3 masques propres différents par jour et par personne, à laver à plus de 60°.